Langues

Devenez bénévole

Soutenez-nous

Banner tout savoir

Urbanimal - Bruxelles

J'ai déjà un animal de compagnie

 

1. IDENTIFICATION

Pour les chiens

L'identification et l'enregistrement des chiens sont obligatoires en Belgique depuis le 1er septembre 1998.

Si un chien naît à votre domicile, et que vous avez l'intention de le garder, vous devez le faire identifier et enregistrer avant l'âge de 8 semaines

Si vous comptez vendre ou donner un chien, quel que soit son âge, vous devez au préalable le faire identifier et enregistrer.

Enfin, si vous achetez ou recevez un chien, il doit être au préalable identifié et accompagné de son passeport.

Afin d’identifier un chien, le vétérinaire implante une puce électronique (petit objet de la taille d’un grain de riz) sous la peau. Le coût de cette petite intervention est d’environ 70€ ou 45€ lors d’une consultation. À cette occasion, un passeport européen vous sera délivré.

Le vétérinaire enregistrera ensuite le chien dans DogId qui est la base de données pour l’identification et l’enregistrement des chiens en Belgique. On y retrouve, basé sur le numéro unique de la puce électronique, les coordonnées du propriétaire du chien.

Un scanner (dont sont équipés les cabinets vétérinaires, les commissariats de police, les Société Protectrice des Animaux etc. …) parvient à lire les 12 chiffres contenus dans cette puce, sans stress ni douleur pour le chien.

Le propriétaire du chien est responsable pour communiquer à DogId tout changement (adresse, téléphone, nom d’un nouveau propriétaire, etc).

Si vous trouvez un chien et que celui-ci a une puce, garder ce chien est un recel puni par la loi.

Tous les renseignements sur :

 

Pour les chats

Si le chat est né avant le 1er novembre 2017, identifier et enregistrer ne sont pas obligatoires mais vivement conseillés.

Si le chat est né après le 1er novembre 2017, ces démarches sont obligatoires avant l’âge de 12 semaines et en tout cas avant que le chat ne soit donné ou vendu.

Pour les chats en provenance de l’étranger, identifier et enregistrer sont obligatoires dans les 8 jours après leur arrivée en Belgique.

Afin d’identifier un chat, le vétérinaire implante une puce électronique (petit objet de la taille d’un grain de riz) sous la peau. Le coût de cette petite intervention est d’environ 70€ ou 45€ lors d’une consultation. À cette occasion, un passeport européen vous sera délivré.

Le vétérinaire enregistrera ensuite le chien dans CatId qui est la base de données pour l’identification et l’enregistrement des chats en Belgique. On y retrouve, basé sur le numéro unique de la puce électronique, les coordonnées du propriétaire du chat.

Un scanner (dont sont équipés les cabinets vétérinaires, les commissariats de police, les Société Protectrice des Animaux etc…) parvient à lire les 12 chiffres contenus dans cette puce, sans stress ni douleur pour le chat.

Le propriétaire du chat est responsable pour communiquer à CatId tout changement (adresse, téléphone, nom d’un nouveau propriétaire, etc).

Si vous trouvez un chat et que celui-ci a une puce, garder ce chat est un recel puni par la loi.

Tous les renseignements sur :

 

Dans les deux cas, c’est votre vétérinaire qui pourra s’occuper de l’identification de votre animal.

 

Pour les furets

Voir sur Bruxelles Environnement

 

Pour les autres animaux

Voir sur Bruxelles Environnement

 

2. PASSEPORT

Depuis le 1er octobre 2004, vous devez disposer d'un passeport européen si vous emmenez votre chat, chien ou furet en voyage.

En Belgique, depuis le 7 juin 2004, les chiens reçoivent automatiquement un passeport lors de l'identification.

Pour les chiens qui ont été enregistrés avant le 7 juin 2004, votre vétérinaire peut fournir le passeport. C’est lui aussi qui peut vous en fournir un nouveau en cas de perte.

 

3. VACCINS

Aussi bien les chats que les chiens, ainsi que les furets et les lapins, sont touchés par des maladies mortelles. La prévention par vaccination permet de les en protéger. Vu la densité de chiens et de chats par km2 à Bruxelles, la contamination est forte.

En fonction de son mode de vie et de vos déplacements avec votre compagnon, votre vétérinaire pourra vous conseiller les vaccins nécessaires qui protègeront votre compagnon contre les maladies.

Le prix est affiché dans toutes les salles d’attente ainsi que sur certains sites vétérinaires. Ce prix dépend des vaccins.

Les rappels sont souvent (mais pas toujours) annuels. C’est l’occasion pour le vétérinaire de faire un bilan de santé annuel avec vous.

La seule maladie fortement contagieuse à l’humain est la rage. Ce vaccin est obligatoire pour tout passage de frontière.

Si vous sortez de l’Union Européenne avec votre animal, renseignez-vous longtemps à l’avance chez votre vétérinaire car les délais sont parfois longs.


4. CHOISIR MON VÉTÉRINAIRE

Votre vétérinaire vous accompagnera durant toute la vie de votre animal de compagnie. Pensez à le choisir près de chez-vous, et évaluez la relation de confiance que vous avez avec lui, c’est très important. Votre vétérinaire soignera votre animal et vous aidera à prendre les décisions nécessaires pour son bien être et le vôtre. C’est une réelle relation de confiance qui doit s’instaurer.

Recherchez un vétérinaire dans votre commune.

 

5. LES SOINS

Pensez à rendre visite à votre vétérinaire au moins une fois par an.

La prévention reste le meilleur remède ! En fonction de l’âge de votre animal, il est recommandé de consulter plus régulièrement votre vétérinaire afin de pouvoir anticiper au mieux les problèmes de santé qui peuvent apparaître.

L'éducation fait aussi intégralement partie des consultations de prévention car elle garantit un lien harmonieux entre vous, votre animal de compagnie et le monde qui vous entoure.

En ce qui concerne le chien et le chat, Bruxelles Environnement a développé des fiches détaillées reprenant de nombreuses informations utiles à considérer avant l’acquisition d’un tel compagnon (hébergement, soins, alimentation, éducation, maladies, coûts,…).

Fiche bien-être chien

Fiche bien-être chat

 

6. STÉRILISATION

Des chiens

En milieu urbain et au cas où vous ne désireriez pas reproduire votre animal, la stérilisation est fortement conseillée.

Femelle : la chienne, après 3 chaleurs, a déjà une probabilité de 26% de faire des tumeurs mammaires. La seule prévention est la stérilisation précoce que fera votre vétérinaire sur devis.

Mâle : la castration du chien mâle se fait rarement. Elle augmente par exemple les cancers de la prostate.

Par contre, pour certaines maladies (tumeurs des testicules, de l’anus, de la prostate,…) la castration peut aider énormément.

 

Des chats

Depuis le 1er janvier 2018, tout propriétaire de chat doit le faire stériliser avant qu’il n’atteigne l’âge de 6 mois. Les chats nés avant le 1er janvier 2018 doivent être stérilisés avant le 1er juillet 2018.

Vous évitez ainsi des portées non souhaitées, avec des chatons dont on ne sait que faire, qui sont souvent euthanasiés par manque place dans les refuges, ou qui sont négligés, voire tout simplement abandonnés. Ils ont à leur tour des petits, qui sont condamnés à une vie de chats errants. Il s’agit donc d’un acte responsable.

La stérilisation présente en outre des avantages directs pour vous et votre chat: les petites chattes stérilisées ont beaucoup moins de risques de développer des tumeurs mammaires et utérines, surtout lorsque la stérilisation intervient avant leur première portée. Les matous castrés sont souvent plus calmes et moins agressifs, et ils recherchent moins le danger. Votre chat aura donc une vie plus longue et plus heureuse. Et vous aurez moins de problèmes de marquage par l’urine.

Tous les renseignements sur :

 

Des autres animaux

Lapin : Si vous possédez un mâle et une femelle, la stérilisation est obligatoire pour la contraception. Mais dans tous les autres cas aussi, il FAUT stériliser : les mâles non opérés sont malodorants et urinent en jet partout. Les femelles font de très graves tumeurs de la matrice (80% après 5 ans) si elles ne sont pas stérilisées. Mâles et femelles doivent être stérilisés entre 6 et 12 mois.

Furet : La stérilisation est nécessaire, pour le mâle à cause des odeurs, et pour la femelle pour de graves déséquilibres hormonaux.

Cobaye : Classiquement, on ne stérilise pas les cobayse sauf si vous avez pris un mâle et une femelle. Dans ce cas-là, on stérilise le mâle.


7. SES BESOINS

N’oubliez jamais que votre animal est un être qui a des besoins, et seul vous et votre entourage pourrez les lui apporter.


Activités

Vous assurer que votre chien a suffisamment d’exercice est de votre responsabilité. Un chien a besoin de marcher, courir, se défouler. Le nombre de kms à parcourir par jour dépend de ses caractéristiques (race, taille, poids, âge) et sont complémentaires à l’espace de liberté dont il peut disposer si vous avez un jardin. Aussi, n’oubliez jamais que votre chien a besoin de sortir dans la rue, de marquer son territoire, de flairer les odeurs de ses compagnons. Il ne peut pas rester enfermé.

D’autre part, les rencontres avec d’autres congénères lui apportent un équilibre, indispensable à sa sociabilisation.

Pour les chats, veillez à ce qu’ils aient un espace suffisant et/ou un accès extérieur facile. Proposez-leur des espaces de jeux afin de pouvoir se défouler.

 

Endroits de promenade (avec ou sans laisse)

Vous pouvez promener votre chien dans tout Bruxelles, en laisse, sauf dans les espaces où ils sont interdits (ces espaces étant désignés par le logo rouge ci-dessous).

L'article 7 du règlement de parc régional stipule que "Les chiens doivent être tenus en laisse, sauf dans les zones de liberté, (...)".

Vous trouverez sur le site de Bruxelles Environnement une carte interactiveavec ces espaces de liberté (clôturés ou non).

 

Solitude

Les chiens ne sont pas faits pour rester seuls trop longtemps. Si vous avez un emploi du temps très chargé, veillez à lui laisser la possibilité de sortir au jardin par une porte, et à entrecouper vos périodes d’absence. La présence d’un autre animal peut aider le chien à devenir plus patient, mais n’oubliez jamais que votre chien n’est pleinement heureux que si vous êtes présent et que vous vous en occupez.

Les chats acceptent mieux la solitude, mais n’en abusez pas.

Dans les deux cas, n’oubliez jamais de leur laisser de l’eau et éventuellement un peu de nourriture.

 

Éducation

Que chacun et chacune se rassure: éduquer son chien n’est ni une question d’âge, ni une question de comportement ou de race (tous les chiens peuvent et doivent être éduqués, même les plus calmes ou les «poids plume» pour qui toute éducation semble superflus tant ils semblent inoffensifs!), car seul le savoir-faire compte pour obtenir des résultats.

Des professionnels de l’éducation permettent de répondre à la principale interrogation des maîtres: comment éduquer son chien sans le contraindre, afin qu’il soit obéissant et bien éduqué.

Si vous ne désirez pas faire appel à un professionnel, respectez les règles élémentaires d’éducation, renseignez-vous sur les sites spécialisés ou demandez conseil à votre vétérinaire. Il pourra le cas échéant vous mettre en contact avec un vétérinaire comportementaliste.

 

Hygiène

En ville un chien se salit vite et un shampoing par mois peut être intéressant. Utilisez un shampoing de pharmacie à usage vétérinaire : les chiens ont une peau très différente de celles des humains et les shampoings à usage humain ne conviennent pas.

Les chats se toilettent en permanence et n’ont généralement pas besoin d’être toilettés.

Certaines races (comme le caniche par exemple) ont des poils qui demandent un toilettage professionnel.


Propreté

Il est interdit de laisser son chien déféquer sur la voie publique (y compris dans les caniveaux).

Les propriétaires de chiens doivent avoir en permanence au minimum 1 sac destiné à recueillir les déjections de leurs chiens (art.113 du Règlement Général de Police de la Ville de Bruxelles).

Plusieurs communes ont néanmoins développé un réseau de canisites (toilettes publiques pour chiens) dans lesquels les chiens peuvent faire leurs besoins.

En cas d'infraction, une  taxe pourra être dressée au propriétaire ne ramassant pas les déjections de son animal.

Vous trouverez plus d’informations à ce sujet, ainsi que la liste des canisites (avec carte interactive) sur le site de la Ville de Bruxelles, section Propreté.

 

Le respect de la nature

Apprenez à votre animal de compagnie à respecter la nature. Cela commence par respecter les réglementations, et cela, c’est vous qui les contrôlez, mais c’est aussi ne pas l’inciter à détruire, creuser, aboyer, chasser dans les endroits publics.

 

Mobilité en Région de Bruxelles-Capitale
Certains chiens ont le droit de voyager gratuitement :

  • petits chiens pouvant être tenus sur les genoux, sans inconvénient pour les autres voyageurs,
  • les chiens d'assistance,
  • les chiens accompagnant un agent de police.

Un titre de transport est nécessaire pour les autres chiens. A l’exception des chiens d’assistance, les plus grands doivent également porter une muselière.

 

Voyages à l’étranger

Depuis 2004, les règles pour voyager avec un chien, un chat ou un furet sont identiques dans tous les états membres européens. Un certain nombre d’états membres imposent cependant des conditions supplémentaires. Pour un aller-retour vers des pays tiers, ce sont aussi bien les conditions du pays de destination que celles pour du retour vers notre pays qui s’appliquent.

Pour pouvoir voyager avec votre animal de compagnie de la Belgique vers les autres États membres de l’Union européenne, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Identification et enregistrement : Votre animal de compagnie doit avoir été identifié avec une puce. Le tatouage est encore considéré comme valable à condition qu’il ait été placé avant le 3 juillet 2011 et qu’il soit clairement lisible. En outre, votre animal de compagnie doit posséder un passeport européen.
  • Vaccination contre la rage : La première vaccination doit être effectuée au moins 21 jours avant le départ, puisque la durée de validité ne commence à courir qu’à ce moment. Le jour de la vaccination ne compte pas. LE VACCIN EST INTERDIT AVANT 12 SEMAINES EN D'AUTRES TERMES, LE CHIEN NE PEUT PAS VOYAGER DANS L'UNION EUROPÉENNE AVANT 15 SEMAINES.

Remarque : pour voyager à destination de l’Irlande, de la Finlande ou de Malte, d’autres conditions sont nécessaires et il est préférable de contacter votre vétérinaire pour obtenir des informations plus précises. Pour la Grande Bretagne, les négociateurs du Brexit n ‘ont toujours rien décidé.

Tous les renseignements sur le site du Service Public Fédéral, section « Détention et Mouvements d’Animaux – Voyager avec des animaux de compagnie »

 

Pensions

Si vous ne pouvez pas emmener votre animal pendant les vacances et que personne de votre famille, amis ou voisins ne peut s’en occuper, vous pouvez le confier à une pension agréée.
Votre chien ou votre chat doit être en bonne santé et en ordre de vaccination.

Les vaccins obligatoires pour que les chiens soient admis en pension sont : les vaccins contre la maladie de Carré, la parvovirose, l’hépatite contagieuse canine, la bordetellose et l’influenza (toux du chenil).

Pour les chats, les vaccins obligatoires pour séjourner en pension, sont : les vaccins contre panleucopénie (typhus), la rhinotrachéite (coryza) et la leucose (FelV).

Liste des pensions agréées

 

> Retour sommaire